Bloqué dans le vide

Beaucoup de chercheurs spirituels sont «bloqués» dans le vide,
dans l'absolu, dans la transcendance.

Ils s'accrochent au bonheur, à la paix ou à l'indifférence.
Lorsque la motivation égotique de vivre disparaît, de nombreux chercheurs deviennent indifférents.

Ils voient la perfection de toute existence et ne trouvent aucune raison de faire quoi que ce soit, y compris de prendre soin d'eux-mêmes ou des autres.

J'appelle cela «prendre un faux refuge».

C'est un piège égoïque très subtil; c’est une fixation dans l’attachement absolu et inconscient qui se fait passer pour une libération. 

Il peut être très difficile de réveiller quelqu'un de cette fixation trompeuse parce qu'il n'a littéralement aucune motivation pour l'abandonner.

 Coincés dans une sorte d'indifférence divine, ces personnes croient avoir atteint le sommet de la montagne alors qu'elles se cachent à mi-chemin sur sa pente.

Illumination ne signifie pas qu'il faille disparaître dans le domaine de la transcendance.

Être fixé dans l'absolu, c'est simplement l'opposé d'être fixé dans le relatif.

À l’aube de la véritable illumination, il y a une extraordinaire émergence d’Amour impersonnel et de sagesse qui jamais ne se fixent dans aucun domaine de l’expérience.

S'éveiller au point de vue absolu est profond et transformateur, mais s'éveiller de tous les points de vue fixes est la naissance de la vraie non-dualité.

Si le vide ne peut pas danser, ce n'est pas le vrai vide.

Si le clair de lune n'inonde pas le ciel nocturne vide et ne se reflète pas dans chaque goutte d'eau, sur chaque brin d'herbe, vous ne regardez que votre propre rêve vide.

Je dis, réveille-toi!

Ensuite, votre cœur sera inondé d'un amour que vous ne pouvez pas contenir.

Adyashanti

Aucun commentaire: