Le retour à l'éveil

Le retour à l’éveil se fait souvent au prix d’une certaine souffrance au moment où la cuirasse de l’adulte se fracture, lorsque l’infini s’y glisse.

Cela peut être une expérience semblable à celle de recevoir la foudre.

La folie est une sorte d'éveil où la foudre n’a pas pulvérisé la totalité de la cuirasse.

L’esprit est à moitié dans l’infini et il ne reconnaît plus les structures du fini.

Parfois l’éveil s'accomplit comme la fonte d’un glacier, lentement, inexorablement.

Mais souvent, même dans ce cas, la Conscience traverse des épisodes douloureux.

Plus ils sont brefs, plus ils sont intenses.
 

Lorsque la totalité de la cuirasse laisse place l’éveil chez l’adulte, l’état est à la fois identique à celui du nouveau-né et différent dans le sens qu’il est chargé de la beauté du voyage ...

Un cœur adulte qui s’éveille est un cœur qui n’a pas respiré depuis longtemps, qui a retenu une immense capacité d’amour authentique. 


Daniel Odier
 (extrait deTantra - L'initiation d'un occidental à l'amour absolu )

Aucun commentaire: