Joie

La joie est le frémissement de la vie 
sous-jacente à toute forme, tout être, toute expression. 

Elle est un jaillissement 
qui accompagne le jaillissement
 de la vie en nous.

 Ce n’est pas quelque chose que nous pouvons perdre ou gagner.

En nous cette joie est déjà là.

 C’est notre plus profonde intimité.
 Il s’agit juste de tourner peu à peu notre regard vers nous-mêmes.
 jusqu’à percuter cette réalité.

 Nous voulons trop saisir la joie, en faire un état durable.

 Ce n’est pas quelque chose qui se saisit,
 ce n’est pas lié à un événement particulier
 mais un accord profond avec tout ce que la vie nous propose.


Séverine Millet


Aucun commentaire: